Browsing Category

♡ Mum’s Life♡

♡ Mum's Life♡

Romy Original Kids

15 juin 2017
ROMY_1an_famille-1212

Comment révéler le talent de nos enfants?

Cela fait longtemps que j’avais envie de reprendre ma plume dans un petit article plus personnel.

ROMY_1an_famille-0993 copie copie

Cet article fait suite à la convention Tape à l’oeil à laquelle j’ai eu la chance d’être conviée. Nous y avons vu le portrait d’un petit Tobias, jeune surfeur qui partage sa passion avec son papa qui l’a même emmené au Sri Lanka où il lui a fait classe pour lui permettre d’assouvir sa passion.

Rien que d’entendre la musique j’ai des frissons devant cette vidéo.

A la fin de cette vidéo durant laquelle je me retiens clairement de pleurer …. on nous pose cette question :

Quel est le talent de votre enfant? et Comment faire pour le révéler ?

Romy est encore petite mais elle a un réel talent : celui de rendre heureux.

C’est une petite fille si solaire qu’elle remplit les gens d’une douce lumière .

Bien sûr, je suis sa maman et je suis donc peu objective mais je le sens réellement, je le vois, je le lis …

Maintenant j’ai eu comme une révélation avec le portrait de Tobias… comme un élan à la fois d’une grande émotion et d’un grand stress: comment l’aider à se cultiver , forger sa personnalité propre, l’épauler tout en sachant m’effacer au bon moment.

Ne jamais oublier qu’elle ne m’appartient pas mais que je suis un accompagnateur de sa vie . Je suis celle qui doit l’aider à se révéler , se trouver , lui apprendre à voler , lui forger des ailes d’acier et l’observer avec fierté .

J’espère mon Amour que je serais cette maman là et qu’avec ton papa nous arriverons à te rendre épanouie et heureuse, que nous aurons les possibilités de te montrer les réelles priorités de vie et que les différences peuvent être de sacrés atouts , des précieux trésors … J’espère que tu vivra la vie dont tu aspires et que tu te sentiras toujours chez Toi chez Nous. 

IMG_1435 IMG_1579IMG_1639 IMG_1644 IMG_1670

Et vous quel est le talent de votre Original Kids?

N’hésitez pas à le partager sur la plate-forte de Tape à l’oeil.

Rendez-vous sur Hellocoton !
♡ Mum's Life♡

Un week-end pour grandir

29 mai 2017
IMG_4094

Ce samedi je me suis réveillée pleine d’envies : rien de prévu pour le week-end, j’allais pouvoir tester des jeux avec Sacha, faire du montessori et le faire progresser dans sa façon de compter.

Je m’explique : cette semaine nous sommes allés l’inscrire à l’école. Et là horreur, la maîtresse m’explique avec fierté que les enfants de la toute petite section ont bien progressé et que certains comptent déjà jusqu’à 25. Ils rejoindront Sacha en petite section l’année prochaine, lui qui sait compter jusqu’à …3.

Je me lève, je lui construit une super cabane et on s’installe dessous prêts à faire des activités dans un cahier Montessori. Mais voilà, Sacha ne veut faire que les activités avec gommettes (qu’il réussit d’ailleurs très bien et sans problèmes) et n’aime pas celles avec le coloriage, il refuse de compter jusqu’à plus de 3 (même si il arrive très bien à trouver la poule qui a 4 brindilles et le nid qui a 4 poussins, il refuse de les relier).

Sur ce, fatiguée de mes mauvaises nuits de grossesse oblige…. je me suis énervée…. enfin je lui ai dit que je n’étais pas contente et je suis partie…

J’avoue je ne suis pas fière de moi du tout du tout… Pourquoi je vous raconte ça? Parce que j’ai appris une (même des) leçons de tout ça.

Le lendemain, toujours fatigue et mauvaise nuit mais cette fois-ci je ne me laisserai pas avoir. Sacha veut faire de la pâte à modeler, j’en profite pour lui préparer une petite activité. Bon première erreur : toujours préparer les activités sans que les enfants voient, parce qu’ils n’aiment pas attendre à côté et veulent tout de suite faire.

Donc je souffle et respire, le fait patienter et lui propose mon activité. Puisque Sacha n’aime pas colorier et qu’il aime coller alors collons! Je lui ai donc préparer des bandes de papier à découper et deux activités. L’une avec des trains comportant 1, 2, 3, 4 ou 5 wagons sur lesquels il peut coller ses morceaux de papier découpés. L’autre avec un train que j’ai réalisé moi même et qu’il doit reproduire (Sacha adore les couleurs).

IMG_4235

Et bien ça a super marché! Sacha découpe sans problèmes (il a encore progressé!), colle, remarque les nombres différents de wagons, compte : 1, 2, 3, 10, 11… Bon on y est presque hein! Pas de soucis avec les couleurs, il adore ça et il recopie le train.

IMG_4233

Après ça il a voulu jouer au train et moi j’avais pas trop envie mais bon c’est donnant donnant un peu dans la vie. Il fait mes activités, je peux faire les siennes. En plus il a joué seul un moment et j’ai pu lire (très très rare, Sacha ne me laisse jamais faire des choses sans lui).

Ensuite il a fait des gommettes pendant une demi-heure assis à côté de moi pendant que je faisais la cuisine… Je vous ai dit que mon fils était capable de se concentrer et de faire des activités minutieuses? #fiertéinside

Bon alors j’ai appris que : 

  • il est important d’écouter ses enfants. Il aime faire des gommettes et les couleurs? Et bien allons-y proposons lui des activités liées!
  • en fait mon fils a plein de qualités, et compter c’est pas le plus important là tout de suite maintenant. C’est vrai, c’est très valorisé à l’école (ou dans ma tête). Mais si je suis fière de ses qualités, c’est dix fois mieux et ça impressionnera les autres aussi (euh…. en fait on s’en fiche des autres non?)
  • Parfois il faut faire des compromis : il a aussi des envies de jeux, et je peux pas lui imposer tout. J’ai de la chance d’avoir un enfant conciliant, calme et obéissant, mais il a le droit de s’amuser comme il l’entend aussi.

Et puis en fin de journée, il a joué au jeu des clous et a fait de lui même une dame qui danse sous la lune! Mais il a de l’imagination! Et en plus il fait des bonhommes avec des bras des jambes et tout! (Ah oui et il fait des photos de ses réalisations…. bon ça on sait de qui ça vient!)

IMG_4236

Ensuite on est sortis (je voulais aller en ville et lui dans le jardin : ok on a été en ville le samedi donc le dimanche on peut aller que dans le jardin. Compromis!). Un peu de foot (c’est bien le développement moteur aussi non?), un peu de jardinage (ratisser, semer des graines, ramasser des coquilles d’escargots… c’est bien aussi de se connecter avec la nature!), et puis un peu de lecture. J’ai parcouru l’intro du livre “Une journée Montessori” (D’Audrey Zucchi qui tient le blog No Milk Today) et là j’ai pu lire quelques phrases qui m’ont fait du bien.

Une-journee-Monteori

“A l’opposé les mamans assument souvent le statut de “cumularde”. (…) Cette surcharge de travail aurait tendance à les rendre plus autoritaires, moins patientes et, surtout, moins présentes auprès de leurs enfants. Toujours en quête de perfection, la plupart n’hésite pas à se couper en quatre tout en culpabilisant allègrement de n’en faire jamais assez.” 

Cette dernière phrases : tellement vraie!! A force de voir tous ces blogs ou compte insta avec des activités Montessori, je me dis clairement que je n’en fais pas assez! Du coup, j’oublie complètement que chaque enfant à son rythme, sa personnalité…J’oublie de laisser mon Sacha grandir à son rythme et je le brusque (ce qui ne fait que le braquer).

“Devenant notre principale projection (parce que nos vies nous déçoivent ou simplement parce que notre génération à moins d’enfants que celles qui nous ont précédés), nous attendons de nos enfants qu’ils aient des qualités exceptionnelles. C’est ce qui nous attirera louanges et admiration de la part des autres!” 

Ok je vis beaucoup trop pour les autres… Et si on s’en fichait? En plus je suis persuadée que si je suis heureuse et fière de mon fils, alors je ferais moins attention au regard des autres, ou bien je ne verrais que les regards bienveillants.

“Angoissés par un futur qui s’annonce toujours plus difficile, nous souhaitons préparer au mieux nos enfants en les dotant de mille compétences : initiation à l’anglais, méthodes de lecture et d’écriture, cours de judo, de tennis ou d’échecs, etc…”

Bon ça encore c’est moi. Mais en fait moi j’ai pas eu tout ça? et je m’en suis bien sortie non? Et si je lui donnais juste de l’amour, je l’écoutais et lui faisais confiance? Je crois que si mon Sacha a confiance en lui, que je réponds à sa soif d’apprendre quand elle vient alors il évoluera comme il faut.

Facile d’écrire tout ça je vous avoue. Je sais que ma route est encore longue avant de lâcher prise, de le laisser me montrer ce dont il a besoin. Cependant cette petite victoire, j’avais envie de la partager avec vous, pour noter ici, noir sur blanc, mon envie de grandir.

IMG_3925

Rendez-vous sur Hellocoton !
♡ Mum's Life♡

Bad mother le retour

22 mai 2017
IMG_5984

Vous le savez déjà mais chez Baby Proof nous sommes adeptes de la vraie vie de maman avec un peu de magie quand même. Pas de dogmes, pas de pressions, notre vision simple et l’amour de nos enfants avant tout.

Ce qui marche pour un enfant n’est pas forcément avec un autre… enfin bref là n’est pas le propos.

Vous aviez adoré la version 1 de Bad Mother et nos petites anecdotes de “bourdes” de maman ou d’actions qui pourraient générer des “oh la la” de notre bande ennemie “les mamans donneuses de leçon”.

Comme d’habitude on attends les vôtres 🙂 Jetons nous des pierres et rigolons ensemble.

IMG_5128

Essayer de lui enfiler des chaussures en oubliant d’enlever le papier de soie ( Romy)

Un peu la honte quand j’y pense… J’ai essayé en vain de lui enfiler une paire de chaussure en ne comprenant pas pourquoi son pied ne rentrait pas. Je crois même qu’elle a porté la chaussure comme ça quelques heures 🙁 Bon maintenant je vérifie toujours avant d’enfiler de nouvelles chaussures… Dites moi que ça vous ai déjà arrivé!

La changer dans mon coffre de voiture (Romy)

Pas trop le choix, j’arrive en ville et en la prenant je sens direct que sa couche est bien remplie! Je rélechis à comment je vais bien pouvoir faire et je ne vois que cette solution. Je me souviens encore car j’étais dans un parking sous-terrain et je trouvais la scène bien gloaque! Moi, changeant sa couche dans mon coffre, ça faisait un peu “cassos” mais bon c’était pour son bien après tout.

Oublier de couper l’étiquette d’un vêtement (Romy)

Il faut se l’avouer nos bébés changeant de tailles régulièrement ils ont souvent des vêtements neufs. Romy portait une nouvelle blouse et n’ayant pas de paire de ciseaux près de moi je pensais lui couper avant de partir mais j’avais oublié. La nounou s’en ai chargé et j’ai eu un petit sms ” J’ai coupé l’étiquette de Romy hein ;)” Oups…

Privilégier un biberon le midi parce que j’avais la flemme de trouver un endroit pour prendre le temps de manger lors d’une sortie (Romy)

Bon pour m’excuser Romy n’était pas diversifiée depuis longtemps et les repas étaient trééééééééés longs du coup lors d’une sortie sur Lille j’ai pris de quoi faire un biberon le midi plutôt qu’un petit pot car j’avais clairement la flemme de prendre trop de temps pour manger… (bouh bouh bouh la mauvaise mère)

Lui laver le nez au Camilia (la solution pour les poussées dentaires)(Romy)

Cella là elle n’est pas de moi mais du papa de Romy et je dois avouer qu’elle m’a fait beaucoup rire. Il gardait Romy toute une journée et je lui avais mis dans une pochette du Camilia et du sérum phy pour la journée. Le soir je l’appelle pour qu’il m’aide à faire un lavage de nez et il m’apporte du Camilia. Je lui dit que ce n’est pas le bon produit et là il m’avoue qu’il a utilisé cela toute la journée pour lui laver le nez… Gros fou rire!

Prendre que des compotes pour la journée. (Romy)

Nous étions parti en vadrouille et j’avais emporté des gourdes Good Goût comme souvent dans ces cas la. Au moment du repas je me suis rendue compte que je n’avais pas pris de plats salés… bon bah Romy s’est nourrie de plusieurs yaourts et compotes^^

IMG_8484

Privilégier une photo à la sécurité (Romy)

Romy tenait à peine assise et j’ai voulu prendre une photo pour immortaliser ce moment mais elle n’était pas encore assez assurée et elle est tombée. J’étais vraiment énervée contre moi!

J’aime (un peu) quand Romy a de la fièvre

J’avoue tout… quand Romy est malade genre grosse fièvre elle est très très très câline et s’endort sur moi du coup j’en profite un max pour prendre ma dose de câlins et regarder des séries avec mon petit bébé dans les bras.

Ne plus avoir assez de couches et avoir…. une grosse commission! (Sacha)

Une petite balade dans Paris tous les trois, on prend un chocolat chaud vers le canal Saint Martin…. cadre idéal! Mais grosse commission de mon Sachou et là plus de couches! Cata! Sachant qu’on est à 45 min de la voiture où il y a un stock, j’ai décidé de nettoyer tant bien que mal les fesses et la couche avec des lingettes et c’est reparti en direction de la voiture :(((!

IMG_8622

Rendez-vous sur Hellocoton !
♡ Mum's Life♡ ♡Beauté♡

La trousse de toilette de mon bébé d’1 an.

25 avril 2017
FullSizeRender

Il y a quelques mois déjà je vous avais présenté l’intérieur de la trousse de toilettes de Romy. Le temps allant j’ai réduit mes essentiels, acquit plus d’expériences et testé différentes choses.

Voilà mes produits préférés que je rachète systématiquement.

FullSizeRender_2

 

 

Au quotidien:

Le matin de lui débarbouille le visage avec l’eau nettoyante douceur de chez Bébé Cadum que j’applique à l’aide d’une débarbouillette. J’avais fait les miennes moi-même mais sinon j’aime beaucoup celles de chez Les Quenottes.

Puis pendant que je me brosse les dents, je lui donne sa brosse à elle qui vient de chez Nuby afin qu’elle s’y habitue par mimétisme. Je lui mets du dentifrice R.O.C.S. sans parfum, fluor, colorant ou allergènes.

Je finis sa petite toilette par deux petits pshit de parfum dans le creux du cou. Elle adore ce moment et cela l’a fait toujours rire. Et moi j’adore son odeur de petit bébé. J’ai choisi la fragrance Toute Petite de chez Jacadi.

Pour l’hygiène quotidienne du change j’utilise le liniment oléo calcaire à l’huile d’olive de chez Laboratoire Gilbert sur des cotons pour bébés. (je prends ceux pour bébé car ils sont plus grands et donc plus pratiques). Lorsque c’est juste un petit pipi je nettoie à l’eau thermale de chez Avène et je sèche bien.

Pour les couches j’ai beaucoup changé. D’abord Pampers puis je me suis tourné vers les couches bios. Pour ma part après plusieurs essais mes préférées sont les Lillydoo. Elles sont fabriquées uniquement avec des substances hypoallergéniques, toutes douces, assez jolies et surtout elles absorbent vraiment bien la nuit ce que je reprochait au autres hormis les Love&Green mais les Lillydoo sont moins chères et plus douces 🙂 Vous pouvez commander un échantillon par ici.

Pour le bain j’utilise le même produit pour le corps, le visage et les cheveux et ce produit est le gel lavant doux de chez Cattier. J’adore sa douce odeur d’amande qui change un peu des produits à la fleur d’oranger.

Pour finir lorsque sa peau est fragilisée ou sèche j’utilise la crème  Xeracalm de chez Avène.

Les produits plus occasionnels:

Lorsqu’elle est malade le sérum physiologique est ton ami. Je ne compte plus le nombre de dosettes que j’ai pu utiliser depuis décembre date de sa première rhino! Je n’utilise pas le mouche-bébé mais vraiment le sérum phy sauve nos nuits et on l’utilise aussi pour les petits bobos.

Derniers produits que j’utilise occasionnellement: Cicalfate de chez Avène pour les petites griffes, boutons… pour aider à cicatriser. C’est hyper efficace!

Pour finir lors de petites irritations, rougeurs au niveau des fesses j’utilise Eryplast: une pâte à l’eau qui nous a sauvé plus d’une fois d’un petit épisode douloureux!

Et voilà mes petits produits, je ne dis pas que ce sont les meilleurs, je n’ai évidemment pas tout testé mais ce sont ceux vers lesquels je reviens et qui ne m’ont pas déçu.

Tous les liens pour acheter les produits sont dans l’article , il suffit de cliquer 😉 La petite affiche “I love you to the moon and back” vient de chez Atelier Madame.

FullSizeRender_1

Rendez-vous sur Hellocoton !
♡ Mum's Life♡

Ma Romy: je t’offre cette vague de photos souvenirs pour tes 1 ans.

29 mars 2017
IMG_6545

En ce jour de tes 1 ans pas vraiment l’envie de pleurer mais plutôt une envie folle de lui crier à quel point je l’aime!!

Comme je l’aime, comme je suis fière d’être sa maman.

Cette petite personne qui a un pouvoir magique: attirer la sympathie et donner de l’amour aux gens. Elle est si expressive, si éveillée, si …

(ok pas objective la maman^^)

Vous n’imaginez pas à quel point durant ces 365 jours il n’y a quasi pas 1 jour où je n’ai pas pensé à son bien être, partagé , profité et où chaque soirs en me couchant je me suis repassé des tonnes de photos.

Quand je vois à quel point je l’aime je n’arrive pas à comprendre comment des enfants peuvent être si mal traités, des parents peuvent être si distants et nous entendons tant d’histoires de famille autour de nous qui m’attriste…

Mais parlons d’autres choses…. je partage avec vous quelques clichés retraçant la première année du reste de nos vies.

IMG_6546

*Ta naissance*

Le jour le plus intense et excitant de ma vie, ne pas savoir à quoi s’attendre et t’attendre  et avoir envie de te rencontrer. Nos fou-rires, le fruit de notre amour et me rappeler à quel point j’adorais prononcer ton prénom et ton nom. Ton papa m’avait choisie. Je me sentais si fière d’être ta maman.

IMG_6547

*Ta facilité*

Tu as fais tes nuits si vite, tu as été à notre grande chance un bébé très facile à vivre et je me souviens de nos longues ballades toutes les deux lorsque tu dormais toute la journée dans la poussette et que je profitais de chaque minutes avec toi. Je me souviens encore du casse tête de la première sortie et mon interrogation sur comment j’allais t’habiller pour que tu n’aies pas froid. Et je me souviens de ce petit gilet rose à oreilles que j’ai acheté en toutes les tailles tellement je te trouve chou avec. (tu en portes encore^^)

IMG_6548

*Notre première virée tous les 3*

Il sagissait d’une fête de famille en Allemagne et notre première sortie longue tous les 3. Je me souviens de notre complicité et à quel point j’ai adoré voir et observer ton père s’occuper de toi. Et quel fou-rire que cette séance photo à l’hôtel. Par contre il faisait très chaud et c’était un peu dur pour toi!

IMG_6549

 *Nos premières vacances*

Nous avions un peu peur et au final tout était si tranquille. Départ pour La Rochelle et un bébé chat qui dort tout le trajet et se réveille juste pour manger. Nos restos du soir pendant lesquels tu dormais dans ta nacelle. Notre tour épique en vélo, la première plage, le premier plouf et mon souvenir impérissable : tes premier babillement au resto italien, je pleurais de rire tellement tu étais chou et faisait tout ton possible pour communiquer avec nous.

IMG_6550

*L’arrivée de ta cousine*

L’arrivée que j’avais imaginé et attendu. La petite Louise, ma filleule, ma nièce et ta cousine. Celle avec qui tu vivras sûrement des aventures intrépides! J’ai déjà hâte de vous voir glousser toutes les deux à faire les 400 coups. Seul bémol:la sensation de ne pas profiter assez de ma Louisette car pas facile quand tu as un bébé dans les bras de réellement profiter d’un autre. 3 mois d’écart et c’est rigolo de suivre vos évolutions avec beaucoup de bienveillance.

IMG_6551

*Tes premiers échanges et tes sourires*

Je me souviens encore de mon coeur se soulevait et l’impression d’être enfin ta maman et ressentir un amour plus qu’infini pour toi. Il m’a fallu tes premiers sourires pour te dire enfin que je t’aimais et depuis on ne les compte plus ces jolies sourires.

IMG_6552

*Le début de la diversification*

J’avais tellement hâte de sortir de la routine du biberon et te faire découvrir des sensations nouvelles. Quel plaisir (et parfois corvée^^) de te cuisiner de nouvelles saveurs et observer tes réactions. Tu es une petite gourmande et tu nous régales de tes “miam miam miam miam” tellement craquants!

IMG_6553

*Notre séance photo*

Comme j’ai aimé ce moment et surtout regarder ensuite ces photos. S’offrir le luxe de ces instants figés sur papier glacé pour emprisonner un peu le temps qui passe et t’offrir plus tard de jolis souvenirs. Je sais que pour ma part je manque de photo avec mes parents ensemble et l’envie de voir qu’ils se sont aimés autour de moi. Pas évident car on ne peut pas facilement se prendre en photo tous les 3. Nos photos ont été prises par Blondie Confettis que je vous conseille grandement^^ Je mise beaucoup sur elle 🙂

IMG_6554

*Tes sourires encore et encore*

Petite puce éveillée qui fait le bonheur de tous. Je ressens une énorme fierté de te voir faire sourire tout le monde je me suis que tu es une réelle source et recharge de bonheur. Et le petit bémol cette dernière photo durant la projection de la série de ton papa et voir ta tête au dessus des fauteuils rouges qui fait rire toute la salle.

IMG_6555

*Ton premier Noël*

Ce mois là je m’en souviens encore. Malade du 1er au 23 décembre! Ça a été un mois très éprouvant où nous avons été désarçonnés plus d’une fois et tellement mal de te voir l’ombre de toi même mais ce n’est qu’un vilain souvenir. Tu as pu profiter des fêtes de Noël, pleurer dans les bras du père noel et ouvrir tes cadeaux toute excitée alors que je pensais que tu t’en moquerai.

IMG_6556

*Tes progrès, ton éveil*

Te voir grandir à vue d’œil, tes cheveux pousser, t’asseoir pour jouer et découvrir les jouets qui t’entoure et notre complicité grandir.

IMG_6557

*Nos souvenirs*

Mon premier anniversaire de maman, je crois que je n’avais jamais autant fêté mon anniversaire car j’avais envie d’exister un peu en tant que moi, l’être et non la maman. Je me rappelle aussi de te voir nous imiter de plus en plus comme lorsque tu me regardes me brosser les dents et attrape la tienne. Et je me souviens aussi de cette première chandeleur et du fou rire de te voir engloutir cette grosse crêpe nutella chantilly au salon de thé!

IMG_6558

*** en avant pour pleins de nouvelles aventures***

Rendez-vous sur Hellocoton !
♡ Mum's Life♡

6 mois sans shopping

24 mars 2017
bono

En septembre Charlotte et mois nous nous étions lancées le défi de passer un an sans shopping! Pourquoi?  pas pour se frustrer plus, non loin de là mais plutôt pour se désintoxiquer de la consommation impulsive. Trop souvent je consomme sans réels besoins, juste pour m’occuper, ou parce que je suis sollicitée.

Le but était donc de changer notre mode de consommation.

Au départ, j’avais peur de me sentir très frustrée. Et en fait pas du tout! Je re découvre des pièces de ma garde robe que je n’utilisais plus, j’ai appris à faire du tri grâce à la méthode KonMari (vous connaissez je suis faaaaaan mes placards revivent j’y vois tout!!!). Je suis contente de me dire que cet argent que je n’ai pas dépensé je vais pouvoir l’utiliser pour une journée avec mes deux hommes : un resto, une journée à la mer, partir un peu plus en vacances…. je trouve ça top de se dire qu’on peut s’offrir un airbnb un peu sympa de temps en temps, comme une parenthèse pour se sortir du quotidien.

J’ai parfois des envies de shopping et mon but n’est pas de m’empêcher d’acheter. Je suis devenue plus exigeante : je pense que je reprendrai le shopping avec des achats plus ciblés. Des vêtements de meilleure qualité, et dans lesquels je me trouve vraiment vraiment top. Parfois j’avais tendance à aller vers des vêtements qui ne me plaisaient pas vraiment mais qui était moins tendance ou moins coûteux : mais du coup moyennement satisfaite, je les mettais peu et j’en achetais plus!

Maintenant je me dis : besoin d’un nouveau jean ? Je prends celui de Sezane qui me va le mieux et je serais canon! Une nouvelle jupe? Je craque sur un modèle des Petits Hauts magnifique mais qui ne va pas à ma morphologie… et bien tant pis, sinon je ne la mettrai pas!

Alors pendant ces 6 mois je n’ai pas rien acheté non plus. J’ai acheté :

  • un body dos nus et manches longues. Un peu déçue de devoir faire cet achat mais j’allais à un mariage et j’avais emprunté une combi pantalon à Charlotte. Comme il faisait froid j’ai du investir au dernier moment.
  • Un haut envie de fraises dans le cadre de dons pour le téléthon. Aucun regret pour cet achat qui nous a permis de belles photos!

Shopping

  • Une veste pour aller à un mariage : au mois de mai nous sommes de mariage et je suis vraiment contente de cette veste. Cela fait longtemps que j’en cherchais une comme ça! Je l’ai découvert pendant une journée avec Charlotte, nous avons fait du shopping à deux et c’était un vrai moment de partage! C’est une marque que je ne connaissais pas, une marque française qui plus est!

veste-malice

  • Un petit haut pile comme il faut dans lequel je me suis sentie bien!bono
  • Une paire de derbies Jonak, parce que j’avais des bottines foutues, un vrai besoin!!

On m’a aussi offert 2 pulls à Noël et un pour la saint Valentin!

Bref un bilan positif, et je continue encore 6 mois! Mon mari m’a mis au défi d’aller au bout et cela me ferait plaisir de le rendre fier et de lui montrer que j’en suis capable. En plus, j’y prends du plaisir, je découvre le bonheur de partager des moments plutôt que d’être déçue d’un vêtement au bout de 3 mois.

Rien ne servirait de continuer comme ça au delà d’une année, mais j’ai appris des choses et ça me plait!

Rendez-vous sur Hellocoton !
♡ Mum's Life♡

3 conseils pour conjuguer sa vie de femme et de mère

10 mars 2017
217-HD-Seance Famille Claire + Clement = Sacha 27 octobre 2014 © Lovely Pics-7118

Depuis que je suis devenue maman, j’ai toujours eu la peur d’oublier ma vie de femme et notamment ma vie de couple. Je me suis tellement lancée dans cette aventure de maman, qu’il a bien fallu que je me batte pour rester une femme. Les changements du corps et l’allaitement ne m’ont pas toujours aidé. J’ai adoré allaiter, je ne dirais jamais le contraire, mais une des raisons qui m’a donné envie d’arrêter était aussi que j’avais besoin de retrouver mon corps rien que pour moi, et d’être plus libre.

Aujourd’hui nous vous proposons quelques conseils pour conjuguer vie de femme et de mère! 

70-HD-Seance Famille Claire + Clement = Sacha 27 octobre 2014 © Lovely Pics-6579

*Nos petits conseils*

*Claire*

  1. Partir rien qu’avec son amoureux. Cela peut paraître évident, mais ce n’est pas si facile à réaliser. En tous cas pour moi qui ai eu du mal à laisser Sacha et qui n’a pas de famille proche (ni retraité quand Sacha était petit). Alors il a fallu attendre qu’il ait 2 ans pour qu’on parte 3 jours, puis de nouveau 8 mois plus tard.

Passer une soirée au resto à deux c’est bien, mais partir quelques jours c’est très différent! Passer une nuit seuls, se réveiller quand on veut, faire la grasse mat’, ne pas se soucier de programme de la journée…. ça fait un bien fou! Je vous le conseille dès que vous vous sentez prêts!

2. Se tenir la main. Avec l’arrivée de la poussette nos mains n’étaient plus disponibles pour se tenir… c’est bête mais ça m’a longtemps manqué. Je me suis alors rendue compte à quel point c’était important de se toucher dans le quotidien! Alors depuis que Sacha marche bien, on se re donne la main dans la rue et j’adore!

3. Se créer des petites attentions. Cette idée, je la dois à Cécile du blog que vous connaissez surement With A Love Like That. Ces deux grands amoureux regorgent de petites idées pour entretenir leur amour. Ils ont proposé il y a quelques temps des petits défis amoureux. Nous les avons donc mis en place, avec des idées à nous et deux semaines pour réaliser chacun une attention (oui on sait qu’on est vite débordés alors on a préféré assurer!). Personnellement j’ai adoré, c’est comme un jeu et on est super contents de faire des surprises à son chéri! Merci Cécile!!

4. Se garder du temps pour soi. Enfin pour être bien dans son couple, il faut aussi être bien dans sa peau. Alors il faut réussir à trouver des moments pour que chacun puisse faire une activité qu’il aime, seul ou entre amis. Une journée avec ma bff par exemple, ça me rebooste pour m’occuper de mes hommes!

139-HD-Seance Famille Claire + Clement = Sacha 27 octobre 2014 © Lovely Pics-6826

114-HD-Seance Famille Claire + Clement = Sacha 27 octobre 2014 © Lovely Pics-6718

Crédit photo : Chloé Lapeyssonie

*Les petits conseils de Hélène aka Malotine*

1. Se réserver des petits moments de femme – devenir mère ne veut pas dire ne plus avoir le temps de prendre soin de soin au contraire. Une séance de manucure, une heure dans la salle de bain à se faire des soins, une séance shopping pour renouveler sa garde robe, …
2.  Se réserver des petits moments en Amoureux – je dirais que c’est la chose la plus difficile à faire. Il n’est pas toujours évident de faire garder bébé : éloignement de la famille ou difficulté à laisser bébé. Mais ces petits moments “comme avant” sont importants.
3. Se réaliser professionnellement parlant en jonglant avec la vie de jeune maman et d’amoureuse – on est maman, amoureuse et aussi working mum ! Le plus important et de trouver le juste équilibre entre ces 3 casquettes ! J’avoue ne pas avoir la clé du succès mais je suis certaine que nous avons en nous chacune la force d’allier tout cela, en pensant positif on y arrive toujours !
_DSC4951
 *Les petits conseils de Amandine aka Pink Polka Dots*
1. Prendre du temps juste tous les deux: que ce soit une soirée en amoureux ou même un week-end, cela fait beaucoup de bien de se retrouver à deux et de n’être concentrés que l’un sur l’autre. Nous essayons de partir une fois par an un week-end en amoureux avec Matthieu et c’est vrai que nous avons l’impression de nous retrouver parce qu’avec le tourbillon du quotidien on a tendance à un peu s’oublier…

2. Essayer de s’alterner pour laisser l’autre se reposer. La fatigue peut être une source de beaucoup de disputes au sein du couple. Au lieu de tout faire à deux, on peut essayer de laisser l’autre gérer un peu seul. Par exemple, quand Olympia se réveille à 6h du matin je lui donne un biberon et la recouche et Matthieu gère le lever d’Henry à 7h pour que je puisse rendormir une petite heure et pas enchaîner! Je me réveille en forme et en plus je suis reconnaissante, 2 bonnes raison pour l’aimer encore plus!

3. Ne pas oublier que nous avons aussi besoin d’amour, nous, les parents. On a tendance à tout donner pour les enfants et oublier que son amoureux/amoureuse a aussi besoin d’amour et de câlins. Si ce n’est pas possible pendant la journée, nous essayons de blottir l’un contre l’autre le soir, pour qu’à la fin de la journée, le réservoir de chaque membre de la famille, enfant comme adulte soit bien plein!

3

***

Charlotte

Quand à moi je n’ai pas d’énormes conseils. Pour notre part nous avons fait très peu de sorties “en amoureux” depuis la naissance de Romy. Nous avons la chance d’avoir un petit chaton assez cool de de privilégier les moments à 3. J’aimerai plus de moments à 2 mais nous avons du mal à “faire confiance” et laisser notre petit chat.

Je dirais 3 petits conseils qui font du bien, à la va-vite, auxquels je pense:

1- Se dire que l’on s’aime.

2- Se dire pourquoi on s’aime.

3- Se faire des compliments.

J’aime aussi nos fameux gros calinous à 3 🙂 Mes 3 petits conseils semblent couler de source mais souvent on pense les choses et on oublie ou on ne pense pas à le dire à haute voix. Souvent je le trouve beau et je ne lui dis pas… Je ne sais pas pourquoi alors que je suis sur un nuage lorsqu’il me fait un compliment et ça ravive la flamme à chaque fois 🙂

DSC_4049-2

 Crédit photo : Blondie Confettis
Rendez-vous sur Hellocoton !
♡ Mum's Life♡ ♡Coup de coeur♡ ♡Healthy Life♡

Zéro Déchets avec les enfants!

10 février 2017
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Depuis que j’ai commencé mon année sans shopping, je suis plus sensible à notre façon de consommer, ou de moins consommer plutôt! Je me suis donc tout naturellement penchée vers le mode de vie zéro déchets! Je ne dit pas que je souhaite relever ce défi, je ne me sens pas encore prête, mais j’ai envie en 2017 de tenter de consommer mieux et moins polluant!

Je pensais avant que les minis actions ne servaient à rien (à quoi bon ramasser un papier dans la rue?)…. Et puis je me suis dit que chaque petit pas servirait d’exemple à Sacha : non ce n’est pas normal qu’il y ait des déchets par terre, oui on peut demander à avoir du jambon dans un tup pour éviter l’emballage non recyclable.

Alors voici quelques conseils de deux excellentes mamans zéro déchets! Même si on ne suit qu’un seul de leurs conseils, c’est déjà ça !

*Romy* @zerowastefrenchie

Je m’appelle Romy, je suis mariée avec un dentiste et l’heureuse maman d’un petit garçon de 4 ans et d’une petite fille de 20 mois. Il y a un an, nous vivions encore tous les quatre dans un très joli petit appartement avec vue sur les toits. Notre bonheur aurait été parfait si je n’avais pas eu l’impression de passer mes journées … à descendre les poubelles ! Alors quand j’ai suis tombée sur le livre de Béa Johnson Zéro déchet chez mon libraire, il n’a pas fallu beaucoup d’arguments pour me convaincre de l’acheter ! Cette lecture m’a fait l’effet d’un électrochoc : j’ai commencé le livre en pensant trouver des astuces qui m’aiderait à moins descendre les poubelles (fainéante que je suis) pour très vite réaliser qu’au fond j’étais complètement coupée de la réalité et des conséquences de mes choix. En fait, je crois que je n’avais jamais pris conscience que même si mes poubelles disparaissent du trottoir, elles continuent d’exister (et de polluer!) un peu plus loin. 
IMG_9981 2
Après réflexion en famille, nous avons décidé de nous lancer dans l’aventure Zéro Déchet ! But du jeu : réduire au maximum les déchets que nous produisons. Comment sommes-nous parvenus (pour le moment!) à 1 seule poubelle de 20 litres par mois pour 4 (couches incluses!!) ? 
D’abord, nous éliminons les déchets potentiels en amont : on Refuse tout ce qui est inutile (comme les objets promotionnels) et on a Réduit ce que nous possédons déjà (par exemple, nous avions trois services de couverts qui ne servaient jamais ). 
Ensuite, nous consommons de la manière la plus responsable possible. Des sacs pour faire les courses aux lingettes lavables pour le ménage en passant par les mouchoirs en tissu, on réutilise au maximum ! C’est un bon moyen d’éviter la consommation inutile, d’atténuer l’épuisement des ressources et de préserver la planète.
Enfin, nous Recyclons et compostons au maximum. 
Après toutes ces étapes, il ne reste plus grand-chose dans notre poubelle : beaucoup de couches (je ne suis pas encore passée aux lavables!), quelques emballages de bonbons rapportés de l’école, les tickets de caisse qui ne sont pas recyclables, les arêtes / os qui ne peuvent pas être mis au compost et quelques autres déchets ponctuels. C’est déjà pas mal, mais on ne compte pas en rester là ! 
IMG_9328 2
Avec deux enfants en bas âge, limiter ses déchets peut sembler mission impossible ! Voici mes trois conseils pour adopter l’attitude zéro déchet avec des tout-petits : 
1 – Utiliser des lingettes lavables 
Comme je regrette de n’avoir pas découvert les lingettes lavables pour mon premier ! Elles sont pratiques, hyper douces, multi-tâches, faciles à laver et super économiques. Deux formes :  un carré tout simple et petit gant de toilette (pour vous savez quoi 😉 !). Au quotidien, j’en ai trois ou quatre dans une petite poche de mon sac à langer. Une fois utilisées, elles finissent dans une petite trousse isotherme en attendant de passer à la machine de retour à la maison. C’est un (swap) changement facile à réaliser par toutes les mamans, bon pour la planète, pour les fesses de bébé (plus d’érythèmes depuis qu’on est passé aux lingettes en coton oeko-tex !!) et pour le porte-monnaie. 
 Trouver des lingettes? Filez voir sur le site Les Tendances d’Emma!
2 – Chacun sa gourde 
Plutôt que d’utiliser systématiquement des bouteilles en plastique (dont le recyclage est tout de même gourmand en énergie, ressources naturelles, coûteux et polluant) nous avons adopté la gourde. Chacun a choisi la sienne, il y en a pour tous les goûts ! Nos gourdes nous accompagnent partout (école, voiture, balades…) sans jamais se renverser grâce au « bouchon sport » qui facilite leur utilisation, même par les plus jeunes ! En plus d’être éco-responsable, c’est un choix économique : nous ne payons plus l’emballage, seulement l’eau que l’on boit (et la plupart des restaurateurs auxquels nous avons demandé un peu d’eau nous les ont remplies gracieusement!). La marque que nous avons choisie est garantie à vie : en cas de casse, nos gourdes seront réparées ou échangées (et recyclées) gratuitement. Qui dit mieux ? 
 Trouver une gourde? Filez voir sur le site Sans-bpa!
3 – Impliquer les enfants
Dès le début de notre démarche, nous avons choisi d’impliquer nos enfants. Au travers de lectures, d’explications et de recherches conjointes, Isaac (3 ans et demi à ce moment-là) a très bien compris les enjeux du zéro déchet. Et très vite, il s’est pris au jeu : il refuse de lui-même les emballages superflus,  il nous a surpris plus d’une fois en ramassant spontanément les déchets dans la rue (tout en pestant à l’égard des « gros dégoûtants » responsables!) et il sait parfaitement reconnaître les aliments qui peuvent aller au compost ou pas ! Quand les enfants sont impliqués et se sentent concernés, le zéro déchet devient encore plus facile : on joue à traquer le plastique caché, on réfléchit ensemble à des alternatives et on met en place des solutions (par exemple, maintenant nos sucettes sont faites maison (en moins de 5 minutes, bien meilleures et carrément plus saines que celles du commerce !!)). 
IMG_6002
*Camille*@lilacam
Camille est la jolie maman derrière le blog fabriqué en utopie. Si vous suivez son compte vous aurez peu-être vous même participé à ses défis zéros déchets! C’est un bon moyen pour se lancer dans quelques actions, alors n’hésitez pas!
Elle propose sur son site des tutos top (franchement les tawashis ça à l’air tellement simple à faire!)

1-Identifier les principales sources de déchets ( couches, cotons, compotes à boire, sopalin ….) et en choisir une seule à supprimer dans un premier temps en étant réaliste sur ses capacités à gérer les changements que cela va occasionner . Mieux vaut une petite victoire inscrite dans la durée que mener les combats sur tous les fronts à la fois et faire le burn out du zéro déchet !

2- Vivre avec le zéro déchet c’est faire un maximum de choses soi même, c’est donc une formidable occasion de réaliser plein d’activités manuelles avec ses enfants : la cuisine bien sûr mais certains produits cosmétiques ou d’entretien ( en veillant à ne pas leur faire manipuler de produits dangereux !! Faites particulièrement attention aux huiles essentielles par exemple ) Faire du dentifrice , de la lessive, un baume à lèvre par exemple tout cela demande des manipulations simples comme verser, touiller, peser qui font travailler la motricité et qui sont très gratifiantes pour les enfants. Mon fils à trois ans m’aidait déjà dans la réalisation de mes tawashis tissés ( ce sont des éponges , le tuto accessible aux enfants de maternelle est sur mon blog)  et en tirait une immense fierté. Il voulait toujours en offrir à ses amoureuses !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

SONY DSC
3- être ZD c’est abandonner les goûters industriels, et cela peut paraître une  frustration pour les petits qui n’ont plus les mêmes goûters que leurs petits copains. Même s’ils s’accordent à reconnaître que vos gâteaux sont meilleurs, ils pourront faire un peu la tête . Mettez les dans votre poche en choisissant des petits contenants réutilisables aux formes, couleurs et motifs séduisants. Choisissez leur une jolie gourde, achetez des pailles en inox. Mon fils et la fille adorent quand je leur prépare plein de petites boites surprises remplies de gâteaux, fruits séchés et bonbons. Et cela a toujours un grand succès devant les copains !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

4- parlez à vos enfants des raisons de vos pratiques zéro déchet , même  à des tout-petits . Quand on leur explique que c’est pour que la planète aille mieux, que c’est pour les animaux, pour leur santé,  ils acceptent très bien de changer certaines de leurs habitudes. Dès 5 ans vous pouvez lire avec eux le formidable livre de la famille presque zéro déchetles enfants zéro déchet , ze mission” . Après ça ma fille est devenue encore plus engagée que moi !

IMG_6065
IMG_6607
Rendez-vous sur Hellocoton !
♡ Mum's Life♡

Un tourbillon de sentiments

3 février 2017
au-revoir-blaireau

Lorsque je suis tombée enceinte de Sacha, ma maman est tombée malade. J’ai alors vécu une grossesse particulière, partagée entre la joie de mon premier enfant, et la peur de perdre ma maman. Je n’ai pas pu partager avec elle comme je l’aurai voulu ces moments de première grossesse. Elle était trop en souffrance pour pouvoir répondre à mes questions, ou me raconter ses souvenirs de grossesse, d’accouchement, de retour à la maison.

2 mois avant que Sacha naisse, elle est partie. Elle me manque encore terriblement, et je resterai toujours avec un milliard de questions de maman que j’aurais aimé lui poser.

Alors, dans ce tourbillon de sentiments, je me suis accrochée à Sacha encore alors dans mon ventre. Je garde un souvenir flou et cotonneux de ces derniers mois de grossesse. Je le revois marcher dans Amiens et attendre au soleil…..

Grandir ensemble

Sacha m’a aidée à avancer, à continuer,à ne pas trop me poser de questions. Je ne voulais pas qu’il naisse avec le poids sur les épaules de devoir me rendre heureuse. Je lui expliquais à travers mon ventre que j’étais triste pour ma maman, que cette tristesse m’appartenait et que tout allait bien pour lui.  Je pense cependant que cela a crée un lien fort entre nous.

Ma sage femme m’avait expliqué de toujours mettre la main sur mon ventre si je pleurais, de bien expliquer à mon bébé que j’étais triste indépendamment de lui. J’avais quand même la crainte d’avoir un bébé angoissé,  ayant du mal à dormir par exemple.

Au final Sacha nous à tout de suite montré qu’il était serein, il a fait ses nuits au bout de quelques semaines. C’est un enfant joyeux. Je lui parle parfois de sa mamie (si on la voit sur une photo). Je lui explique qu’on ne peut plus la voir, ni l’entendre, ni la toucher, mais qu’on peut lui parler, l’imaginer, penser à elle, et qu’elle est dans nos cœurs.

J’ai aussi acheté un livre que je trouve très bien, peut être pour plus tard. Je ne sais pas encore comment je parlerais à Sacha de tout ça, mais j’aimerais qu’il l’a connaisse un peu, qu’il n’ait pas peur de parler d’elle, que ce ne soit pas un sujet tabou. Je suis tellement fière de la belle maman que j’ai eu que je voudrais la faire connaître à mes enfants. J’espère trouver le bon équilibre. Leur en parler pas trop quand même non plus!

Rendez-vous sur Hellocoton !
♡ Mum's Life♡

Tes 10 mois et les 10 choses que je fais depuis que je suis maman.

30 janvier 2017
IMG_2980

Mon petit chaton, déjà 10 mois…
Il me semble que c’était hier qu’enceinte, je passais quelques midis dans notre QG de la Brûlerie avec tata Claire à refaire le monde pendant mon congés maternité.
C’est d’ailleurs à peu près à la même époque que j’avais été contrainte de m’arrêter plus tôt car les baisses de tensions, malaises et autres contractions se faisaient déjà ressentir.

Ce qui est bien c’est que j’ai complètement oublié les maux de la grossesse et à quel point parfois cela me semblait si difficile à vivre. J’avais beaucoup de mal à porter seule la responsabilité de devoir te faire grandir bien au chaud.

Dans ces moments là le papa est très peu “utile” mais l’haptonomie nous a aidé à créer un lien et permettre à mon homme de déplacer Romy ou trouver des positions pour me soulager.

Par contre je me souviens à quel point j’adorais ce ventre rond et le regard bienveillant des gens envers les femmes enceintes.

Mais là n’est pas le propos…

Je me suis dit qu’il serait rigolo de partager quelques petites choses qui ont changé depuis que je suis maman.

J’aimerai idéalement dire que depuis que je suis maman je suis hyper organisée, économe, que je repasse ses vêtements, que ma maison brille du sol au plafond et que le rangement est ma nouvelle lubie mais il n’en est rien.

IMG_2524

Mais je vais tout de même vous raconter 10 petites choses qui ont changé:

Mettre un thermomètre dans mon bain.

Le thermomètre est toujours sur le bord de la baignoire pour les bains de Romy alors maintenant quand je me fais couler un bain pour moi je l’utilise aussi car lorsque je fais couler l’eau j’en profite souvent pour préparer une compote ou plier du linge… Du coup si j’abandonne un moment mon bain je peux plonger dedans directement sans me préoccuper de la température.

Guetter les promotions.

Bon… il faut se l’avouer… un bébé c’est un budget. Entre les couches, le coton, les produits de beauté, le lait, l’eau, les petits pots, les fruits et légumes bios, les nouveaux vêtements … je suis obligée de guetter les promotions et autres “mois du bébé”. Les “2+1 gratuit”, les vide-dressing, les ventes privées font partie de mon quotidien. Je ne souhaite pas recevoir de publicités dans ma boite aux lettres mais je consulte les catalogues virtuels par soucis d’écologie.

Préparer mes affaires la veille.

Quand tu deviens maman, ya’ pas à dire tu dois quand même être un peu plus organisée. Que tu partes 1 heure , 1 journée ou 1 week-end et ta liste de choses à ne pas oublier se retrouve de plus en plus longue. J’essaye donc de préparer nos affaires la veille car avec un bébé tu ne sais jamais vraiment si le lendemain tu auras tranquillement le temps de te préparer ou si tu l’auras dans les bras pour faire ton sac et là ça sera bien plus galère. Et encore j’ai la chance d’avoir un bébé hypra méga cool qui fait ses nuits et qui ne se réveille pas aux aurores.

Passer des heures à comparer les crash test des sièges autos et trouver ça passionnant.

Je prends l’exemple des sièges autos car c’est un peu ma problématique du moment mais il en est de même pour n’importe quel achat pour Romy. Tout y passe: les couches, un nouveau livre, une brosse à dents et hop je suis sur des sites tels que ConsoBaby à lire des comparatifs, chercher les meilleurs rapports qualité prix. Je peux y passer des heures et je trouve ça passionnant. Je suis folle ou vous aussi vous adorez ça?

Observer chaque bébé que je croise et essayer de deviner son âge.

Avec mon amoureux on a commencé ce petit jeu lors que nos vacances de cet été avec Romy lors de nos arrêts biberons sur les aires d’autoroute. On regardait chaque bébé et on faisait notre petite estimation selon ses mensurations, son éveil, ce qu’il mangeait 🙂 Et parfois on demandait aux parents pour valider notre estimation. Depuis j’ai continué et Seb aussi 🙂 J’adore ce petit jeu et c’est assez dur car nos bébés sont si différents.

Chercher les marques des vêtements de mes élèves que je trouve jolis.

Je dois avouer qu’avant je ne faisais pas très attention à la manière dont mes élèves étaient habillés mais maintenant, quand je suis en maternelle, il m’arrive régulièrement de regarder dans le dos de mes élèves pour regarder la marque notée sur une étiquette quand je trouve la tenue jolie afin de trouver la même chose pour Romy ou juste savoir quelle marque fait ce genre de produits.

Enlever les hochets, livres et autres langes qui jonchent mon lit avant d’aller me coucher.

Je parle du lit mais c’est valable aussi pour le canapé, la baignoire , le sol du salon … Je sème les jouets et les articles de puériculture tel le Petit Poucet. Mon salon est un jardin d’éveil, mon lit un par d’activité et ma baignoire digne d’un cours de bébé nageur.

Me laver les mains bien plus souvent.

Autant je ne suis pas la maman stérilisée qui lave la tétine à chaque fois qu’elle tombe, qui change son bébé dès la moindre micro tâche ou bien qui stérilise les biberons autant j’essaye de faire très attention aux microbes que je pourrais lui transmettre. Je travaille dans une école et je côtoie beaucoup d’enfants malades. De plus entre les nettoyages de nez, les couches, les petits vomis … je passe mon temps à me laver les mains. Je n’ai jamais été autant malade que cette année car même quand elle est malade je fais le plein de bisous, gros câlins et je goûte ses petits pots avec la même cuillère.

Trouver qu’aller au restaurant ou au cinéma est une sortie exceptionnelle.

Je n’ai fait aucun ciné depuis sa naissance et très peu de resto. J’ai beaucoup de mal, et Seb pareil, à confier ma fille. Comme ci il n’y avait que moi qui savait ce dont elle avait besoin … Je sais que c’est dommage mais c’est plus fort que nous, on adore l’avoir avec nous! Alors pas grave on se fait des séries Netflix dans notre lit et des bons petits plats à la maison mais il est vrai qu’une petite sortie rien que tous les deux et me sentir juste sa femme me manque. 

Faire des courses en ligne.

J’ai découvert ce bonheur enceinte lorsque chaque déplacement me provoquait des malaises. J’ai la chance d’avoir dans mon village un supermarché ouvert même le dimanche matin qui propose ce service. J’utilisais mes insomnies de femmes enceintes pour faire mes courses en ligne la nuit et maintenant encore je les fait souvent à des heures improbables. Je programme le retrait après le boulot avant de récupérer Romy chez la nounou je trouve ca génial!! Et je ne vous parle pas d’Amazon et de son service Premium qui vous livre le lendemain quasiment. J’y commande souvent les couches, le coton… Même pas besoin de se déplacer on est directement livré à domicile. Seul hic j’ai beaucoup trop de cartons chez moi et nous mettons un bon petit moment à sortir nos ordures les jours des poubelles de tri. (Pas très zéro déchet tout ça, mais nous faisons très attention au tri de nos déchets)

Passer la plupart de mon temps allongée sur le sol.

Et oui… j’adore passer du temps avec Romy même si je suis parfois fatiguée. Je passe mon temps allongée près d’elle à jouer avec elle, lui tendre un jouet, la veiller et stimuler son éveil. Je pratique la motricité libre la plupart du temps (pas de parc, très peu de transat…) et de de fait je reste toujours près d’elle à surveiller ce qu’elle fait. Forcément je suis à sa hauteur… c’est à dire: par terre!

Utiliser du shampoing sec et avoir toujours un élastique à cheveux autour du poignet.

Avant je m’offrais un soin pour les cheveux à chaque vacances scolaires c’est à dire environ 5 fois par an et 2 coupes environ par an. J’ai la chance que l’après grossesse m’a donné une jolie chevelure et mes cheveux ont beaucoup poussé. J’ai pu me faire un soin rapide le jour de Noël mais je ne prend plus assez de temps pour moi. Des fois après ma journée de boulot et de maman je dois avouer avoir la flemme de me laver les cheveux car avec mes cheveux fous un lavage équivaut à un démêlage, un shampoing, un soin, un après shampoing et dix mille démêlages!!! Du coup parfois j’utilise mon sauveur: le shampoing sec. De plus mes cheveux étant un aimant à bébé je suis obligée d’attacher très souvent mes cheveux. Ces petits êtres ont une force folle quand il s’agit d’attraper nos cheveux ou de les mettre dans leur bouche donc souvent je les attache avant d’aller la chercher pour éviter ce genre de petites contrariétés et éviter de devenir chauve avant l’heure.

Et vous?? Qu’est-ce qui a changé depuis que vous êtes devenu parent?

Rendez-vous sur Hellocoton !